Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2016 2 27 /12 /décembre /2016 14:51
Gilbert Vautrin à Pontiffroy-Poésie le 7 janvier 2017, médiathèque Verlaine, METZ

PONTIFFROY-POESIE

invite

GILBERT VAUTRIN

le samedi 7 janvier 2017, 16h 3O

à la médiathèque Verlaine

(bâtiment "Services numériques")

1, cour Elie Fleur, à METZ.

Entrée libre.

 

Pour sa première rencontre poétique de l'année 2017, Pontiffroy-Poésie reçoit Gilbert Vautrin, un poète que les habitués ont déjà eu l'occasion d'écouter lors des séances collectives programmées en mars.Mais ici, carte blanche lui est donnée pendant une heure trente. Ne manquez pas cette rencontre. 

 

Né en 1949 à la campagne près de Nancy, ville où il vit aujourd'hui, Gilbert Vautrin a pour singularité d'être « poète-marcheur ». Il ne dissocie jamais sa poésie de la marche, tant elles se nourrissent l'une de l'autre. L'un de ses ouvrages, De Plain-Pied (Aencrages & Co, 2011), est tout entier consacré à ce parcours atypique. On y lit qu'enfant, Gilbert Vautrin mangeait dans des assiettes décorées de paysages champêtres qui allaient lui donner l'amour de la forêt, tout comme quelques premiers poèmes appris à l'école, ceux d'Emile Verhaeren par exemple.

 

Parce que le langage usuel met le monde à distance, comme hors d'atteinte, la langue poétique tente de s'en rapprocher. « J'écris, je marche pour donner du sens », précise le poète-marcheur, ajoutant encore « On marche toujours vers ce qui nous échappe ». Conscient de la complexité de la condition humaine et du pouvoir toujours trop réducteur des mots, Gilbert Vautrin trouve dans le poème le chemin vers la poésie, ce même chemin qu'il foule quasi quotidiennement d'un pas rapide (il pratique la marche dite « athlétique ») sans autre but que d'être en chemin. « Je marche vite et loin pour agrandir le regard et l'espace, pour agrandir mon territoire » écrit-il. Il n'emporte jamais de carnet avec lui tant il veut s'alléger au maximum. Et quand les mots surgissent dans sa tête, il se les répète sans relâche pour ne pas les oublier. Ce sont des mots sans illusion, tels ceux-ci : « On marche pour ne plus avoir à marcher. On écrit pour ne plus avoir à écrire. » Mais sans doute n'y parvient-on jamais, tant que nous reste un souffle de vie.

Présentation et ventes-dédicaces des ouvrages de Gilbert Vautrin en fin de séance.

Parmi ses derniers ouvrages : Anges et Corbeau, avec des encres d'Elisabeth Bard, Aencrages & Co, 2015.

Partager cet article

Repost 0
Published by Niala Nessileh - dans Pontiffroy-Poésie
commenter cet article

commentaires

photodilettante 20/01/2017 21:37

Quelle intensité cette soirée poétique! Gilbert Vautrin, avec passion, nous a donné une leçon d'émerveillement et de simplicité.

HELISSEN Alain 21/01/2017 09:22

Oui, ce fut une très belle rencontre, de celles qui donnent envie de continuer "Pontiffroy-Poésie" .

la griffe du loup 12/01/2017 09:42

de bien belles définitions et je suis OK avec ,belle journée

HELISSEN Alain 21/01/2017 09:20

Merci à vous !

Présentation

  • : Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • : BLOG de "poésie". Vous y trouverez une présentation des ouvrages d'Alain Helissen mais aussi des ouvrages publiés dans la collection "Vents Contraires" qu'il animait chez VOIX éditions/Richard Meier jusqu'en 2010. Actualités également du cycle de rencontres poétiques "Pontiffroy-Poésie"qu'il coanime avec Vincent Wahl à la médiathèque Verlaine (Pontiffroy) à Metz. Et infos diverses.Liste des recueils et revues chroniqués.Liste d'ouvrages de poésie (d'occasion) mis en vente, Présentation de nombreux livres d'artiste réalisés seul ou, le plus souvent, en duo avec un(e) plasticien(ne).
  • Contact