Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 09:12

Pas vu, pas pris & Le journaze du soir


Parmi la cinquantaine de Book Box – microlivres accordéons rangés-collés dans une petite boîte d’allumettes – déjà édités, ces deux d’Alain Helissen, combinant texte et images : Pas vu pas pris et Le journaze du soir. Le grand intérêt – et la contrainte – de cette collection est la façon dont le texte se déplie, page par page, ou est cassé par le pliage (continuité ou rupture, narrative et rythmique).

Le premier avec un aspect un peu old school (écriture manuscrite, collage de la bande de texte sur des images) exhorte le lecteur – à l’exemple de l’auteur – à éteindre sa télé (et ses fictions) pour se rapprocher du réel. Je doute fortement de l’étanchéité entre la fiction télévisuelle / médiatique et le réel qui serait non-fictionalisé. Un vœu pieux de la part de l’auteur ?

Helissen semble ne pas toujours éteindre l’objet précédemment incriminé…En effet, dans la seconde publication – à la mise en page plus chargée –, il part de celui-ci et du réel filtré via les JT. Sur fond pleine-page d’images, il balance calembours et réécritures de faits d’actualité, nous faisant sourire jaune – l’actualité sous-jacente étant parfois dramatique. Une manière de lutter .
Nicolas Tardy
CCP N°18 ; octobre 2009.



encore disponibles : 5€ la boîte (+frais de port)

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Dernières parutions
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 08:32

Vient de paraître

Dans la collection de poésie « Vents Contraires », chez VOIX éditions :




Didier BOURDA

VOL STATIONNAIRE DU DRAGON


Dans le Far West vénitien, tandis que la voiture s’enfonce dans la chaleur de Porto Maghera. Au bord de la route, des bâtiments industriels, des colonnes de fumée et tous les cinq cent mètres, une prostituée. L’histoire défile à la surface. Il dit simplement qu’un terrorisme d’Etat a existé dans les années soixante. Les activistes de ces années-là. En Italie et en Allemagne. Ne s’attardera pas sur son rôle au sein des Brigades rouges. Dit que c’est ça Venise.

A droite on aperçoit l’ancien local de l’Autonomie Ouvrière, à gauche devant une usine textile coule un canal qui mène à la lagune, au travers duquel les « camarades » tendaient des câbles pour empêcher les bateaux des briseurs de grève d’accoster. Les pneus, l’eau verte, le canal ; je me penche, je t’aperçois qui monte la garde devant l’usine et qui proteste…


C’est sans doute parce que c’est en premier lieu le corps qui voit les choses, et qui les sent, dit ce qu’il y a là, dans tout ce qui le touche, que Didier Bourda ne peut s’empêcher de jouer de son allure longiligne et souple lorsqu’il lit, avec son corps très présent, une poésie tout à la fois simple et engagée.

Gestuelle qui accompagne la parole. Le plus souvent en compagnie de l’accordéoniste Jesus Aured.

Il est depuis 2003 le directeur artistique de la manifestation Poésie dans les chais, en Jurençon.

Il a publié en 2009 : L’hygiaphone, à l’Atelier de l’Agneau.


ISBN 2-914640-86-2

86 pages ; 14 € (port inclus)

Commande et règlement à :

Alain Helissen, 53 rue de l’Entente 57400 Sarrebourg

(chèque au nom d’Alain Helissen)

Réception dans les 48 h.

Ce livre constitue la 28ième livraison de la collection Vents Contraires, animée par Alain Helissen chez VOIX éditions/Richard Meier.


Didier Bourda

VOL STATIONNAIRE DU DRAGON

Col. Vents Contraires ; VOIX éditions

Les missions se succèdent. Les lieux d’intervention varient. Cela commence par une opération de secours dans un col des Alpes. L’appareil, un dragon 64, est en vol stationnaire. En bas, les villageois avancent dans la neige, partis à la recherche de la victime. Le compte-rendu éclate en ses abréviations confuses ? De type « affaires », la deuxième mission transporte à Venise où a lieu l’inauguration du Palais Grassi. Sous les projecteurs, un homme d’affaires français, grand amateur d’art, ayant abandonné son projet de musée dans les anciennes usines Renault de Boulogne-Billancourt. Missions encore à Berlin, Prenzlauerberg, de type « Offshore services publics », ou à Venise, de type « sécurité/défense/opérations policières » et « servitudes médias ». Il est question des mouvements autonomistes allemands et italiens, des grands cartels du capitalisme mondial, des « grandes messes cathodiques », de scènes cinématographiques…

Didier Bourda, on l’aura compris, introduit la politique dans le champ poétique. C’est assez rare et pour le moins osé. Que peut la parole poétique face aux désordres du monde ? Que peut-elle, surtout, contre le déluge de mots et d’images que déversent quotidiennement les médias ? « Qu’écrire des poézi détend qui ainsi s’évadent », peut-on lire en fin de volume. Didier Bourda, en tout cas, ne se satisfait pas de la musique des mots, pas plus que du « chemin langagier » sur lequel il refuse de se laisser conduire. Son corps répond librement aux agressions d’un monde, précisément, peu respectueux du corps. C’est là, sans doute, la mission prioritaire de ce vol stationnaire du dragon.

Alain HELISSEN

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Collection Vents Contraires
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 09:42
Pour découvrir la collection de poésie "Vents Contraires" que j'anime chez VOIX éditions, je vous renvoie à une première anthologie, présentée et établie par mes soins, qui présente les 18 premiers auteurs publiés dans cette collection, à savoir :

Patrick Dubost, Jean-Pierre Bobillot, Alain Helissen, Hubert Lucot, Lucien Suel, Serge Ritman, Véronique Vassiliou, Michel Valprémy, Jérôme Game, Charles Pennequin, Claude Dehêtre, Joseph Bruchac, Georges Hassomeris, Jacques Sivan, Jacques Demarcq, Jean-Luc Lavrille, André Gache, Bruno Fern
.

L'anthologie "Force 18" présente, pour chacun des poètes cités, 2 pages extraites du livre paru dans la collection, ainsi que 3 pages d'un texte inédit.

L'ouvrage est disponible à mon adresse, au prix de 13 €, port inclus pour la France (règlement par chèque à mon ordre)

La collection "Vents Contraires" continue, avec, très bientôt, un livre de Sylvie Nève : Poèmes expansés

Alain Helissen
53 rue de l'Entente
57400 Sarrebourg


Pour connaître la liste complète des ouvrages paru dans cette collection, me contacter.
Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Collection Vents Contraires
commenter cet article
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 08:59

Après les séries "Faix" et "L'atta-Faix" (toujours disponibles), je propose la série "Carole", réalisée à partir de dessins d'enfance de ma fille Carole. Les enveloppes de cette série ne sont disponibles qu'au format 11,5 cm x 16 cm.
Vendues 3 € le lot de 10 enveloppes, frais d'envoi non compris (soit 1,05 euro pour 1 lot; si plus me contacter avant). Série très limitée.

Et puis, la récente série, la série "Télérama", réalisée avec des couvertures (particulièrement réussies) de l'hebdomadaire "Télérama". Une série limitée (format unique : 11.5 x 16 cm), proposée aux mêmes conditions que les précédentes, soit 3.00 euros le lot de 10. Rajouter 1,05 euro de frais de port pour 1 lot de 10; si plusieurs lots me contacter.

(série "Télérama")

IMG_8939--1600x1200-.JPG

     Et enfin , une série "Géo", à partir de photos de paysages extraordinaires publiés dans le magazine "Géo".

IMG_9113--1600x1200-.JPG

( série "Géo") 3€ le lot de 10 (+ frais de port)

 

Dernière née (novembre 2011), la série "Histoire de l'art", à partir de couvertures de la collection du même nom éditée par ALPHA  dans les années 70-80. Monuments architecturaux et reproductions d'oeuvres d'art en quadrichromie. La série peut-être la plus "chic" de mes enveloppes recyclées. Vendue par lot de 10 au même tarif que les autres série.Deux formats disponibles 11,5 cm x 16 cm et 11 cm x 22 cm. Panachage possible.

 

IMG_9203.jpg       IMG 9202


série "Histoire de l'art" (ci-dessus)


photos ci-dessous: panachage différentes séries et "hors-série"

env-3--1600x1200-.JPG

format 11,5 x 16 cm

env-6--1600x1200-.JPG

format 11,5 x 21 cm

env-4--1600x1200-.JPG

format 11,5 x 16 cm

Commande et règlement à mon adresse:


Alain Helissen
53 rue de l'Entente
57400 Sarrebourg

règlement par chèque à l'ordre d'Alain Helissen

(série "Carole")

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Actualités
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 10:04


On se concentrera aujourd'hui sur le livre d'Alain Hélissen, ABCD'R suivi de Au fil de l'o.
Dans le droit fil d'Alphonse Allais - plus que d'Oulipo -, cet abécédaire ne manque ni d'allant ni d'R, de "rabâcher" à "rythmer", en passant par des mots devenus assez rares comme "rabouter" ou "rudoyer". Au fil des clichés et lieux communs, c'est le parler actuel qui s'offre à nous ; il nous est même donné de saisir la métamorphose du récit : que raconte-t-on désormais ? "ce qui, déjà relaté dans la presse, sur les ondes et les écrans, change de bouche à bouche pour signifier en une fiction complémentaire l'inénarrable réalité"... Y triomphent insolite et incongru, humour et fantaisie :
" Racoler
Dieu sur la Voie Lactée."

"Radiographier
la pleine lune et constater qu'elle est enceinte de jumeaux."
L'humour noir n'est pas en reste : "Rater / bêtement un rendez-vous avec la mort à cause d'une grève de la SNCF." L'absurde n'est jamais loin : "Régler / sa montre sur l'heure de sa mort et l'attendre patiemment." Certaines entrées reposent tout entières sur des calembours :
"Rétorquer que l'égo est un jeu de construction de soi qui en vaut bien des autres."
Opinion
Les o-pignons sur rue ne valent pas les o-pignons sur cour qui bénéficient généralement d'une meilleure acoustique."
Ce dernier exemple nous permet de passer au second abécédaire, qui, régi par le même principe, nous conduit de "obéir" à "ozoniser", en passant par ces deux curiosités :
"Obomber sa douce moitié pour mieux éclairer sa moitié propre."
Observateur
inconditionnel de la scène poétique il vit un jour un formaliste historiquement reconnu se métamorphoser en un rejeton lyrique tendance ascentionnelle."
Allez, faites vos paris ! Et méditez ce paradoxe : "Opportuniste / il ne ratait jamais une occasion de se mettre en avant, jusqu'au jour où, se retournant, il ne vit plus personne"...
On fera un détour par le blog d'Alain Hélissen, qui, comme bon nombre de blogs d'écrivains, tend parfois à dériver d'infos en autopromotions, en oubliant de nous faire lire/voir/entendre des échantillons de l'œuvre... Vaut néanmoins le détour cet extraordinaire livre-boîte d'allumettes qu'est Le Journaze du Soir : « À partir de faits divers réels, plus ou moins "déformés", cette "collection" de manchettes de journaux se propose de réagir contre un catastrophisme largement cultivé par les médias. »
Un exemple :
« Un jeune homme de 22 ans a été renversé, piétiné, tué et enculé par un taureau dans les rues de Saint-Gelé-de-la-fesse (Hérault) lors d'un "enculo" (lâcher de taureaux) en circuit fermier. Mis en examen pour viol aggravé, le taureau a expliqué son geste maladroit par une trop longue abstinence sexuelle. »


link 

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Actualités
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 22:22


L'ART est pARTout


DéstockART massif
Tout doit dispARTre

Constructions METZBAU
mARTtériaux recyclés
récupérART

mARTchandises grand bazART
grande démARTque

C'est désARTiculé
C'est mozART assassiné
Ecole Supérieure d'Art de Metz Métropole, mars 2009
de gauche à droite, Alain Helissen, Vincent Wahl et Alain Georges Leduc

C'est pour le moins pARTiculier
C'est mARTelé, cARTonné,
ARTificiel en bout d'ficelles
ARTisanal un rien bancal
Posé avec retART à midi moins le quART
C'est du cochon sans l'ART
Ça tient du franchouillART
C'est pétART qu'a une pure mèche PhildART
C'est la récup d'un plumART
C'est HagART Dunor perdu à MontpARTnasse
C'est ni pop-ART ni pop-corn
C'est chARTpie à busART
C'est D'ARTagnan gnan-gnan
C'est l'ARTcaddy sans ARTcadiens
C'est canART boîteux qu'a paumé son sonART
C'est tétART orphelin dans sa mART
C'est motART sur le top dépART

« Il est plus tART que tu ne penses »
le rappelait Gilbert Cesbrouffe

Tirez-vous d'ART d'ART !
Empruntez le pARTcours de secours
Les grandes ARTères sont ARTérioscléreuses
L'ART qui dort
est à l'ARTicle de la mort

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Textes
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 13:51

Vient de paraître :

 


Bleu de terre

par

Maria Desmée et Alain Helissen


Peintures originales de Maria Desmée
Poèmes originaux, écrits à la main, d'Alain Helissen

Collection « des Révélés »

Entièrement réalisé à la main, en 12 exemplaires, chacun
constituant un exemplaire unique, différent des 11 autres.
Tous les exemplaires sont signés par l'auteur et l'artiste.

(extraits)

Si dérisoire
la maison
lavée des pluies
à l'automne pourrissant

Ne reviens pas voir
qui a grandi ici
le dos au mur

(...)

Format : 19,5 x 20 cm
non paginé
Livré sous coffret cartonné

Prix de vente : 100 euros (franco de port)
Commande à : Alain Helissen
contact (pour s'assurer des disponiblités):
alain.helissen@live.fr

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Dernières parutions
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 10:44
Vient de paraître
Dans la collection « Vents Contraires » dirigée par Alain Helissen
chez VOIX éditions/Richard Meier :

 

 

Mathieu NUSS

AGIO


L'Agio : versets escortant les coutures craquantes du quotidien, les rapports si variés si momentanés aux choses. On préfèrerait drôle à absurde. Investissement total de miettes de langage, charriages et vracs effervescents récupérés dans la course, symptômes qui montent en grade, ceux de quiconque peine à trouver ses repères, statut plus spéculé que trouvable, d'où l'amer sentiment-besoin de froisser la langue et les coutumes en vigueur.


Mathieu Nuss est né en 1980. Il dirige la revue Boudoir & autres, contribue régulièrement aux revues Po&sie et CCP. Il a fait paraître un premier livre, (une)Affirmation, aux éditions Ragage en 2006, et 2 tirages limités, Apartés (avecJean-Marc Scanreigh), et Al Mano (avec Georges Ball), chez Daniel Leuwers en 2007.



Avec des vignettes de Jean-Marc Scanreigh (30 ex. de tête, hors tirage courant)
ISBN 2-914640-83-8
Format : 14 x 21 cm
Pages : 64
Prix exemplaire courant : 13 € (port compris)

Prix de l'exemplaire de tête : 50 € (port compris)

Commande à :

Alain Helissen
53 rue de l'Entente
57400 Sarrebourg
règlement par chèque à l'ordre d'Alain Helissen


critique de "AGIO" par Bruno Fern ; publiée sur site libr-critique :
http://www.t-pas-net//libr-critique/?p=1338

[Livre-chronique], Mathieu NUSS, Agio, par Bruno FERN

16 09 2009

| Posté par rédaction | Catégorie : Livres reçus, UNE, chroniques |

Mathieu NUSS, Agio, vignettes de Jean-Marc Scanreigh, VOIX éditions / Richard Meier, collection « Vents Contraires », 2009, 64 pages, 13 €, ISBN : 978-2-914640-83-8.

Bruno FERN

Dans son deuxième livre (le premier est paru aux éditions Ragage) , Mathieu Nuss cherche à établir, en 7 blocs de versets, une différence avec les coutumes en vigueur, c’est-à-dire la valeur ordinairement accordée à la langue selon le taux communicationnel dont les exemples ne manquent pas : la langue de (grande) surface, tant « le discours publicitaire est devenu le maître des discours » (Dominique Quessada, L’Esclavemaître, Verticales, 2002), qui se rate elle-même à force se croire transparente. C’est ainsi que l’on pourrait comprendre, du moins en partie, le titre de l’ouvrage, comme ce plus espéré par l’investissement total de miettes de langage.

Indéniablement, il y a de l’emportement là-dedans (et même de la furie), ce qui suppose à la fois de la continuité, des fils tenables à travers reprises et variations (par exemple, celui des multiples passages entre les états solide et liquide qui évoquent aussi bien la forme du livre, à mi-chemin entre précipitation et concrétions), et des ruptures qui constituent autant de relances, oscillation multidirectionnelle qui renverrait en fin de compte à celle, fondamentale, entre moi & moi-démis-de-mes-fonctions.

Comme on le voit, l’humour n’est pas absent, conformément à ce qui est d’ailleurs souhaité en 4ème de couverture : on préfèrerait drôle à absurde – l’emploi du conditionnel soulignant la lucidité de celui qui, dès les premiers mots, n’essaie pas de masquer les limites de son entreprise puisque le grain de sable est partie prenante du mécanisme : « du lait du défaut dans le lait ayant fait croître l’armature visagée de la suite qui prend le relais maintenant échancre. »

En outre, une telle écriture enchevêtre subtilement les registres, du savant au trivial, avec une fréquence élevée du lexique relatif à l’organique où elle se désigne souvent elle-même : « choisir & altérer comme un grand cette proximité remplie de l’état animal » ; ou bien encore : « évitant ostensiblement le conduit préfabriqué c’est (s’) admettre végétal demandeur d’espaliers. »

En fait, chacun des versets pourrait être comparé à un cluster au sens musical du terme (surtout quand l’on connaît le vif intérêt que porte à ce domaine celui qui porte sa chemise couleur violoncelle pour se dédommager de ne pratiquer aucun instrument), mêlant toutes sortes d’éléments afin d’en tirer un accord si possible inouï : « déchets sonores (produits des conditions de résonance sans cesse changeantes) non sans y ajuster quelqu’onomatopées d’attache-vie elles couvrent temporaires & préfèrent recommencer ailleurs. »

Ainsi l’auteur tente-t-il à sa façon de parvenir à ce qu’il semblait se fixer comme objectif dans un texte critique paru antérieurement et qui portait le même titre : Voilà d’exemplaires poussées et repoussées qui fonctionnent en îlots de continuités sensitives, intimement organisées (Revue Po&sie, n° 116, septembre 2006).

Tags:editions-voix, fern, Nuss, poésie, versets

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Collection Vents Contraires
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 09:36

Alain Helissen publie chez Voix éditions les plus petits ouvrages de poésie qui soient et dans un format inédit : une boîte d'allumettes ! Oui, une vraie boîte d'allumettes. Les 40 bâtonnets ("contenance moyenne" souligne Feudor) sont remplacés par un superbe "livre" plié en accordéon et composé de poèmes-collages-photos-graffitis-dessins-etc. qui forment comme une partition d'orgue de barbarie miniature dont les trous seraient des mots et des images. "A tenir éloigné des enfants" proclame l'étiquette officielle du fabricant : poème ready-made ! Mais la "vraie" étiquette est d'une réjouissance roborative - malgré le dur constat fait à chaque fois à propos des médias et de la société mercantile qui les utilise pour nous abrutir.
Livre-objet certes, mais d'abord livre. Et livre de poète. Provocateur et fraternel. Plasticien autant qu'auteur. Après pas vu pas pris, ce second opus le journaze du soir est lui aussi une trouvaille - que dis-le : une réussite !

 

Roland Nadaus
publié dans la revue Ici é là, N°10/11, mars 2009.

rappel : livre disponible par commande à l'auteur : 5€ port compris.

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Actualités
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 09:38



Vous trouverez, dans cet ouvrage collectif qui vient de paraître, ma réécriture des 10 commandements : Les dix commandements revus, corrigés et extrapolés.

40 philosophes et écrivains ont participé à l'ouvrage, en vente dans toutes les bonnes librairies.














Vient de paraître

Pourquoi nous ne sommes pas chrétiens
Ouvrage collectif, sous la direction d'Alain JUGNON

 

Tenons donc aujourd'hui dans le même mépris et le dieu vain que des imposteurs ont prêché, et toutes les subtilités religieuses qui découlent de sa ridicule adoption ; ce n'est plus avec ce hochet qu'on peut amuser des hommes libres.
Sade, La Philosophie dans le boudoir.

 

Il y a une vie après le christianisme. Seulement cela. Une vie. Après le christianisme, les chrétiens, leur dieu et leur messie. Il y a une vie pour pouvoir se dire et se vivre, aujourd'hui sans le christianisme, malgré le christianisme, au-delà du christianisme : que l'on nous laisse un peu en paix non-chrétienne.
Alain Jugnon, avant-propos.


Avec des textes de :

Malek Abbou, Bernard Andrieu, Eric Arlix, Antonin Artaud, Bernard Aspe, Sylvain Auroux, Georges Bataille, Franco Berardi, Véronique Bergen, Julien Blaine, Benoît Casas, David Christoffel, Patrick Declerck, Michel Deguy, Denis Diderot, Philippe Di Folco, Camille Dumoulié, Maurice Godelier, Ludovic Hary, Alain Helissen, Alain Jugnon, Jean-Pierre Klein, Le Comte de Lautréamont, Jean-Clet Martin, Quentin Meillassoux, Luis de Miranda, Didier Moulinier, Joseph Mouton, Jean-Luc Nancy, Friedrich Nietzsche, Guillaume Paoli, Serge Quadruppani, Olivier Razac, Fernando Savater, Ian Soliane, Bernard Stiegler, Michel Surya, Laurent de Sutter, Bruno Tackels.

 

Editions Max Milo
Essais-documents

ISBN : 978-2-35341-051-4
Prix : 18,90 €
www.maxmilo.com

  Pour lire les 20 premières pages du livre, cliquer sur le lien ci-dessous.

  http://widget.yodawork.com/book/editis.swf?ean13=9782353410514&bookshop=max_milo&url=http://widget.yodawork.com/book

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Dernières parutions
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • : BLOG de "poésie". Vous y trouverez une présentation des ouvrages d'Alain Helissen mais aussi des ouvrages publiés dans la collection "Vents Contraires" qu'il animait chez VOIX éditions/Richard Meier jusqu'en 2010. Actualités également du cycle de rencontres poétiques "Pontiffroy-Poésie"qu'il coanime avec Vincent Wahl à la médiathèque Verlaine (Pontiffroy) à Metz. Et infos diverses.Liste des recueils et revues chroniqués.Liste d'ouvrages de poésie (d'occasion) mis en vente, Présentation de nombreux livres d'artiste réalisés seul ou, le plus souvent, en duo avec un(e) plasticien(ne).
  • Contact