Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 09:46

MÊME, NOUS.


Nous vivons en étroite connivence d'esprit. Nous pensons à peine différemment. Pour un peu, nous nous retirerions mutuellement les mots de nos bouches respectives. Nous remplissons les mêmes formulaires, les mêmes listes de courses, les mêmes mots fléchés, les mêmes salles d'attente, les mêmes stades, les mêmes lieux à la ronde. Nous nous inscrivons dans une grande fraternité appelée « mondialisation ». Nous nous reproduisons à l'identique en forniquant sur des draps immaculés. Notre sperme est interchangeable. Nous prononçons chaque jour les mêmes mots, parfois dans un même ordre, parfois dans un ordre différent. Nous avons appris à confectionner des phrases qui sont le ciment de nos pensées communes. Nous nous partageons le plus équitablement possible un espace dans lequel nous respirons et expirons à une cadence égale. À un bouton près, nous portons des chemises similaires. Nous nous ressemblons tellement qu'il nous arrive de nous prendre l'un pour l'autre. Nous pensons que les différences de tous ordres dont certains veulent nous affubler ne sont en réalité qu'autant de tentatives maladroites destinées à nous dresser les uns contre les autres. Nous sommes fondamentalement semblables, autant physiquement que mentalement. Les nuances qu'on pourrait relever ne remettent pas en question nos similitudes profondes de bipèdes humanoïdes à cerveau pensant. Nous marchons, nous courrons, nous roulons à bicyclette, en scooter, à moto, en voiture, en fauteuil roulant, en trottinette, nous prenons le train, le métro, le tram, l'avion, le bateau. Nous nous déplaçons tous d'un point à un autre. Nous mangeons, buvons, déféquons, roupillons, copulons, travaillons, jouons, temps-librions. Nous sommes d'un monde ancien qui nous colle aux semelles. Nous inventons les mêmes outils, habitons les mêmes demeures, regardons les mêmes films, lisons les mêmes livres, écoutons les mêmes musiques, assistons aux mêmes spectacles, votons les mêmes irresponsables politiques, aimons les mêmes femmes, les mêmes enfants,. Nous sommes pareillement libres et égaux. Tous beaux et laids, grands et petits, jeunes et vieux, hommes et femmes, intelligents et abrutis, riches et pauvres, pétant la santé et malades à crever, drôles et sinistres, intellectuels et manuels, bons et méchants, guerriers et pacifistes, comiques et tragiques, philosophes et marchands. Nous sommes nos miroirs réciproques. Nous sommes la réplique exacte de Dieu sur Terre. Nous nous contenons les uns les autres. Nous sommes l'un et le multiple, je et nous. Nous sonnons aux portes pour entrer en nous-même. Nous nous échangeons. C'est du pareil au même. Du kif-kif bourricot. Du « same » à tout vent !

Alain Helissen
texte inédit

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Textes
commenter cet article
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 15:43
J'ai lu la narration vous change la vie et je vous en remercie vivement.
Je suis sensible à la variation et à la richesse virtuelle qui se multiplie à chaque actualisation. Il n'y est question ni de vérité - au sens univoque où nous l'entendons -, ni de son contraire. A mi-distance entre le roman réaliste et le roman de science-fiction, la vérité, avec vous, recule à mesure que nous avançons.
J'aime ce dispositif où les rôles s'inversent (j'ai d'ailleurs composé il y a vingt ans une longue nouvelle - ou un petit roman - intitulée Journal du narrateur).
On peut d'ailleurs comprendre le titre, la narration vous change la vie, comme une antiphrase : "la vie vous change la narration". Par exemple (car il y a plusieurs antiphrases possibles) : vous êtes écrivain et vous êtes en train d'écrire un roman quand soudain, au détour d'une crise (on pourrait s'interroger sur celle-ci), vous voilà en pleine discussion avec votre personnage. Vous êtes donc devenu un personnage, un peu décalé et plus ou moins inutile. Mais qui est l'auteur à présent ? Y a-t-il d'ailleurs encore un auteur ? Nul ne le sait. Alors entre un écrivain ayant perdu son statut d'écrivain et un auteur inconnu, comment voulez-vous que le récit s'en sorte ? Il ne s'en sortira justement pas.
Votre livre est une série de fragments de récits. Comme les pierres multicolores du kaléidoscope, qui s'assemblent en configurations abstraites et lumineuses. Chaque configuration change sans cesse en une autre - les instants de stabilité sont si précaires -, et chaque pierre est virtuellement pour nous, lecteur, source d'un démarrage possible d'aventure. D'ailleurs, nous pourrions être cet écrivain qui s'est recyclé comme personnage. Je n'ai pas encore interrogé l'identité du "vous" dans le titre. Mais il ne fait aucun doute que, deux soirs durant, ce "vous" fut moi, et que ma vie bascula pour rebondir de scène en scène cent trente-neuf pages durant.
Merci donc encore à vous pour ces stimulants moments de lecture.

Bruno Cany, lettre manuscrite datée du 15/12/2007.
Repost 0
Published by Alain Helissen - dans L'oeuvre
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 11:42

A lire dans le dernier numéro de Diérèse (N°40), mon texte "jarry pas parti" dont vous pourrez lire un extrait ci-après.

- à la machine à décorner les bœufs -


Dans l'grand trou noir d'ous qu'on n'revient jamais, Jarry rit - oh, certes, plus de toutes ses dents ! -
Il rit depuis 100 ans, enfermé dans sa boîte. Sur le couvercle, à l'air libre, un hibou monte la garde à côté d'un écriteau où on peut lire : Ci-gît Jarry Alfred, né en 1873, mort en 1907.
Trente-quatre ans, à peine plus que Jésus, dont il décrivit si bien la passion considérée comme course de côte.
Parti Jarry. Brûlé ses dernières cartouches. Rangé son révolver. Donné quartier libre à Ubu, libre de se dépatouiller dans sa merdre.

Crâne, tu tournes un bon visage indulgent,
Vers nous, et souris de ta bouche crénelée !
Mais tu regrettes ton corps, tes cheveux d'argent, ...

Jarry - Cornegidouille ! Parti, moi ? Jarry à la trappe ? De par ma chandelle verte, on ne me la fait pas ! Me mettre en boîte, et sous terre de surcroît ! Père Ubu, sors moi de là !

Père Ubu - Parti Jarry ! Cornes-au-cul et blancs d'cervelle ! Mais j'arryve pas à y croire ! C'est la machine à décerveler !
Qui donc a caché sous ta glotte
Un pipeau moisi de hulotte ?


.../...
(suite dans Diérèse N°40)
Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Actualités
commenter cet article
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 21:53
L' « O » de La Voie Lactée


est un élément essentiel
de la Voie Lactée.

Sans « O », la Voie Lactée
devient « La Vie lactée ».
Et la vie sans « O » est de brève durée.

 

Pour en savoir plus, lisez

L'O de La Voie Lactée
par Alain HELISSEN

astronome en culotte courte,
récent l'Oréat du Prix Longue-Vue,
ancien interne du Collège de Pataphysique.

éditions DENKMAL/Laboratoire de la Voie Lactée
Site des éditions : http://www.darocha.eu

Illustrations originales de Luis Darocha
Tirage limité à 50 ex. numérotés et signés
24 pages ; format 11 x 15 cm
Prix : 8 € (franco de port)

Commande à :
Alain Helissen, 53 rue de l'Entente 57400 Sarrebourg
Règlement par chèque à l'ordre de Alain Helissen

NOM......................................Prénom...................................................

ADRESSE.........................................................................................................................................................................................................
Commande....exemplaire(s) de L'O de la Voie Lactée pour un montant de.........

extraits :

Obéir
à ses pulsions sans se soucier des interdits est un exercice périlleux. Beaucoup de ceux qui s'y sont essayés n'ont pas fait de vieux O(s).

Objectiver
ses sensations en utilisant les mOts les moins subjectifs possibles, de manière à établir une réalité extérieure parfaitement discernable. À vos copies !

Objet
de tous les désirs, elle n'en contentait aucun, attendant d'être considérée comme un sujet pensant.

Obligation
lui était faite de dire toute la vérité rien que la vérité mais, ne la connaissant pas, il se mit à l'inventer de toute pièce et les jurés en furent émus jusqu'aux larmes.

Oreille
N'entend que ce qu'elle veut
Qu'elle soit seule ou à deux

Organiser
sa fuite en avant en oubliant de défaire la corde enroulée autour de la jambe.

Orgueilleusement
il prétendait communiquer régulièrement avec sa mère défunte sur le site « au-delà.com »


.../... 

David Christoffel a bu de l'O...
Je viens de recevoir votre O, dont j'admire la joie et adore spécialement l'Opérette comme "petite opération de rien du tout" : alors que je vais au Tannhauser ce soir à Bastille, j'aurai bien le sentiment oui d'aller me faire opérer. Et il y a bien quelque chose de Jarry, oui, moins dans le cocasse du cocasse que dans l'assurance ontologique de l'absolu ludique. Ne trouvez-vous pas, par ailleurs, trop généralement, que les affaires pataphysiques mettent un peu trop d'autotélie dans le cocasse ?

David Christoffel, par courriel.

 

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans L'oeuvre
commenter cet article
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 13:28

La mort est l'ultime point d'une phrase arrêtée en cours de traduction.

*

La crucifixion, à l'époque, était une technologie de pointes.

*

Attention, la langue est piégée, manipulez-là avec précaution !

*

Celui qui jette la première pierre peut aussi jeter la seconde.

*

L'homme est un narrateur pour l'homme.

*

L'imbécile n'a pas la semence infuse.

+

Toute une vie à chercher ses marques sans jamais s'élancer.

+

Momie soit qui mal y panse.

+

Pour en finir avec les idées reçues, renvoyez-les à leurs expéditeurs.

+

Duchamp le plus désespéré est le plus beau Duchamp.

+

On ne peut pas en vouloir à Dieu de ne pas exister.

*

On a tous une forme d'intelligence. Pour certains d'entre nous, elle se nomme "bêtise".

+

Poésie sonore : un poème qui s'honnore ne fait pas de bruit.

+

Les deux pieds dans la place et la tête résolûment ailleurs.

+

Celui qui crie au loup est lui-même le loup.

+

Discret, il avait fini par disparaître sans que personne ne s'en rendit compte.

+

A force d'avancer d'un pas et de reculer de deux tu finiras par te retrouver dans le ventre de ta mère !

+

Echec scolaire : elle a quitté l'alcool à 12 ans.

+

A chaque porte suffit son pène.

+

Tout à chacun et rien pour les autres.

+

Au commencement Dieu n'existait pas. L'homme le créa rétroactivement.

+
Bientôt, tu seras livrée à toi-même et, quand on te connaît, c'est pas un cadeau !

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans les pensées
commenter cet article
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 13:43

Livre d'artiste réalisé et illustré par Luis Darocha.

Ce livre reprend quelques extraits de My life on horseback -back to Gary Cooper-, livre inédit à ce jour.



- extraits -

Le doigt sur la gâchette, c'est un doigt dans l'engrenage ; mais un missionnaire désarmé prêche dans le désert.

Ce n'est pas toujours à sa plume qu'on reconnaît l'Indien.

Le cow-boy suit plus son troupeau qu'il ne le précéde : il devient libre néanmoins chaque fois qu'il se retourne.

Pour qui sonne le glas l'heure est venue de rejoindre la prairie.

La prairie est assez grande pour y éviter les cactus.

Pour trouver les Indiens, suivre leurs flèches à rebours, mais se dépêcher !

Editions 13/XIII - Laboratoire de la Voie Lactée ; Collection Denkmal.
Première édition : 12/11/2005

Format  10,5 x 15 cm ; 16 pages.
Prix : 8 euros (port compris)

Ce livre est épuisé.

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans L'oeuvre
commenter cet article
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 18:35

A partir de chutes de tirage du N° 9/10 de la revue littéraire et artistique FAIX (1983), Alain Helissen a réalisé artisanalement des enveloppes. Une façon de recycler les multiples oeuvres originales créées par plus de 40 artistes spécialement pour cette livraison exceptionnelle qui marqua aussi la fin de la revue FAIX.

2 formats d'enveloppe disponibles : 11 x 22 cm et 11,4 x 16 cm.
Panachage posssible.IMG_6474_1.JPGStock limité.


Vendues par lot de 10 : 3 euros le lot (rajouter le montant des frais de port qui vous sera précisé selon votre commande)

 

Commande et règlement à l'ordre d'Alain Helissen
16 allée de la Champagne
72540 Loué






IMG_6476_1.JPGIMG_6479_1.JPG

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Actualités
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 15:34

 

Sur le site de la revue CCP, 2ème trimestre 2015.

Le logis des passants de peu de biens précédé de L'âge obscur, François Bordes ; éd.Corlevour

Sanpatri, Sylvie Durbec; éd.Jacques Brémond.

http://cahiercritiquedepoesie.fr/ccp-30-3/sylvie-durbec-sanpatri

Sur le site de la revue CCP, N°29, 1er trimestre 2015.

Rien qui se dise, Claudine Gaetzi; Ed. Empreintes.

La part des nuages, Thomas Vinau, Alma éditeur.

Etude sur la poésie contemporaine, Régis Lefort; classiques Garnier.

De la futilité et autres nuits rapportées, Michel Collet, Mathieu Messagier; Médiapop éditions.

Un élastique dans le dos, Alice Popieul; éd. Moires.

Lucien Lucien, Anne Houdy; alice éditions.

http://cahiercritiquedepoesie.fr/ccp-30-1-chroniques-dalain-helissen

 

Sur le site de la revue CCP, 17/12/14

http://cahiercritiquedepoesie.fr/

Fabulaux, Laurent Albarracin; Al Manar.

L'inquiétude de l'esprit ou pourquoi la poésie en temps de crise ?, Collectif; Cécile Defaut.

Carnet d'au bord, Sophie G. Lucas; Potentille.

La fulgurance du geste, Fabienne Swiatly; l'amourier.

Lisières, Mathilde Vischer; p.i.sage intérieur.

 

Sur le site Poézibao, 28/11/14

Vent sacré, anthologie de la poésie féminine amérindienne, Béatrice Machet; Recours au poème (publication en ligne), col. ailleurs

http://poezibao.typepad.com/

 

Dans CCP N°28 (publié en ligne en octobre 2014)

La nudité des pierres, Cécile Oumhani ; Al Manar.

Sous les feuilles, Christian Degoutte ; p.i.sage intérieur.

Vers les riveraines, Alain Freixe ; L'amourier.

Douceur, Jacques Estager et Jean-Luc Meyssonnier ; Lanskine

 

Sur le site Poézibao, 18/06/14

Remarmor, Jean-Luc Lavrille ; Atelier de l'agneau

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2014/06/note-de-lecture-jean-luc-lavrille-remarmor-par-alain-helissen.html

Sur le site Poézibao, 16/04/14

Tournant le dos à, Michaël Glück ; Lanskine.

http://poezibao.typepad.com/poezibao/fiches_de_lecture/

Dans CCP N°27, mars 2014.

Zoom avant, Christophe Stolowicki ; Passage d'encres.

Le paradis de l'oiseleur, Sylvie Durbec ; Al Manar.

La presqu'île électrique, Hélios Sabaté Beriain ; Passage d'encres.

Les heures blanches, Florence Pazzotu ; L'Atelier du Grand têtras.

Frère humain, Sylvie Fabre G. ; l'Amourier.

Les pères fouettards me hantent toujours, Marie de Quatrebarbes ; Lanskine.

L'amour d'Amirat... et Bienvenue à l'Athanée, Daniel Biga ; Le cherche midi et l'Amourier.

Dans CCP N°26, novembre 2013

Bris de langues, Claude Held ; Jacques Brémond.

 Espèces de listes, Pierre Tilman ; Galilée.

Monologue, Ludovic Degroote; Champ Vallon.

Tri, ce long tri, Philippe Blondeau; Henry.

On sait pourquoi les renards sont roux / Ecrire à l'hôpital, Véronique Pittolo; Le Temps des Cerises.

De la contemplation de la page blanche loin de la page blanche, Jacques Roman; Paupières de terre/Isabelle Sauvage.

 

 Sur le site Poézibao, 27 novembre 2013

échantillons-catalogue, Véronique Vassiliou; Le Bleu du ciel

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2013/11/note-de-lecture-v%C3%A9ronique-vassiliou-%C3%A9chantillons-catalogue-par-alain-helissen.html

Dans Diérèse N°59/60, juin 2013

Revue Carré, N°2

La Revue Alsacienne de Littérature, N°117 et N°118, année 2012

Le temps d'ici, Marilyse Leroux, éditions Rhubarbe

 

Dans CCP N°25, avril 2013

Blanche étincelle et Petite Ourse de la Pauvreté, Lucien Suel; La Table Ronde et Dernier Télégramme.

Au ras des pâquerettes et Ecluse de Kembs/Niffer, Charles Pennequin; Dernier Télégramme et Al Dante.

Apartés, Mathieu Nuss; Atelier la Feugraie.

Les marronniers, Ludovic Degroote; Contre-allées.

 

Sur le site  Poézibao, 19 avril 2013

Un jour, je serai prix Nobelge, Jean-Pierre Verheggen; éd. Gallimard.

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2013/04/note-de-lecture-un-jour-je-serai-prix-nobelge-de-jean-pierre-verheggen-par-alain-helissen.html

verheggen-prix-nobelge.jpg

 

Sur le site Poézibao, 25 mars 2013

Où êtes-vous Edward Hopper ? Béatrice Courraud ; éditions Les cygnes

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2013/03/note-de-lecture-o%C3%B9-%C3%AAtes-vous-edward-hopper-de-b%C3%A9atrice-courraud-par-alain-helissen.html

 Sur le site Recours au poème, mars 2013

Revue Mange Monde, N°3 et N°4.

http://www.recoursaupoeme.fr/revue-des-revues/la-revue-mange-monde/alain-helissen

Sur le site Poézibao, février 2013

Le dessin d'une oreille, Rorik Dupuis; éd. l'Atelier de l'agneau.

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2013/02/note-de-lecture-le-dessin-dune-oreille-de-rorik-dupuis-par-alain-helissen.html

Dans Diérèse N°58, février 2013

revue La Grappe, N°83-84;

La poésie contemporaine en bibliothèque / pour la diffusion d'un genre oublié, Etienne Ruhaud; l'Harmattan.

Sur le site Sitaudis, février 2013

Oeuvres poétiques, Tome 1, Patrick Dubost; La Rumeur Libre éditions.

http://www.sitaudis.fr/Parutions/oeuvres-poetiques-de-patrick-dubost-tome-i.php#.UQ4jP_LcB64.facebook

Sur le site Poézibao, décembre 2012

La petite culotte dans la poésie contemporaine, anthologie.

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2012/12/note-de-lecture-la-petite-culotte-dans-la-po%C3%A9sie-contemporaine-par-alain-helissen.html

Dans CCP, N°24, octobre 2012

Microfilms, Julien d'Abrigeon; Léo Scheer/Laureli

En l'image le monde, Jérémy Liron; La Termitière

Sans maintenant, Manuel Daull ; Dernier Télégramme

Rouge au bord du fleuve, Corinne Hoex ; Bruno Doucey

La tête pas vite, Armand Dupuy ; Potentille

Sur le site de la Maison de la poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines, octobre 2012:

Rivage veuf, de Billy Dranty

http://www.biblioblog.sqy.fr/ici-e-la/rivage-veuf-de-billy-dranty/

Dans L'intranquille N°3, septembre 2012

Les faits durables, Emmanuèle Jawad ; éd. iXe.

 

Dans Diérèse N°57, septembre 2012

La poésie et nous, Jean-Michel Bongiraud ; éd. Corps Puce.

Les enfants de la foudre, Franscesca Y.Caroutch ; éd. Rougerie.

N'en-a-qu'un en Très-Haute-Prudence, Christine Van Acker; les éditions du Chemin de fer

Diagonale du désir, Maria Desmée; éd.Mazette.

Une montagne d'enfance, Sylvie Brès ; La rumeur libre éditions

 

Dans Diérèse N°56, juin 2012

L'arbre à paroles, N°154

Abécéd(romad)aire, la caravane passe, François Laur; Les éditions du soir au matin

Gruppen, N°4

Art & Anarchie, N°2

Nouvelles Hybrides, N°11

 

Sur le site poézibao, 18 mai 2012:

revue L'assaut N°1; contact@atieditions.com

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2012/05/note-de-lecture-revue-lassaut-n-1-par-alain-helissen.html

 

 Dans CCP, N°23, premier semestre 2012

Le dépositaire et autres poèmes, Jean-Luc Steinmetz ; Le Castor Astral.

La poésie, la tarte aux pommes et le topinambour de Saint Augustin, Gilles Plazy/Chloé Bressan ; La Part Commune.

Nos cheveux blanchiront avec nos yeux, Thomas Vinau ; Alma éditeur.

Le linceul du vieux monde, Gérard Mordillat ; Le temps qu'il fait.

Un homme tout juste vivant / Pays des merveilles, Nicolas Tardy ; L'Attente.

Comme un morceau de nuit, découpé dans son étoffe, Deborah Heissler ; Cheyne.

revue Transkrit, N°3 ; Centre Culturel Kulturfabrik (Luxembourg)

 

Sur poézibao, fin mars 2012

revue Diérèse N°55

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2012/03/note-de-lecture-revue-di%C3%A9r%C3%A8se-n55-par-alain-helissen.html

Dans Diérèse N°55 ; mars 2012

L'agonie du papier, Alphonse Allais ; Le Pont du change

La promenade des éloignés, Frédéric Pradal/Gorky ; éd.Corps Puce

Juin, Corinne Hoex, éd. Le Cormier (Belgique)

Agrippé à un âne, Alain Minighetti, autoédité.

L'herbe et le néant/Das Gras und das nichts, Jean-Michel Bongiraud , Verlag im Wald (bilingue)

Concerto pour marées et silence, revue Poésie N°4 (c/o Colette Klein)

Dans Traversées, N°64; hiver 2011/2012

Quelques méchancetés moins une, Françoise Coulmin ; L'harmattan

revue Traction-brabant, N°41; http://www.traction-brabant.blogspot.com

Sur le site de la Maison de la poésie de Saint-Quentin en Yvelines, 03/02/12

Le journal d'un haricot, Olivier Hobé ; éd.Apogée

http://www.maisondelapoesie.agglo-sqy.fr/le-centre-de-ressources/notes-de-lecture-2012/

Sur poézibao, 19/01/12

Leçons de choses, Hervé Brunaux; Dernier Télégramme

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2012/01/le%C3%A7ons-de-choses-dherv%C3%A9-brunaux-par-alain-helissen.html

Sur Libr-critique, 17-01-12

)dans la neige(, Patrick Dubost ; éd. La rumeur libre

http://www.t-pas-net.com/libr-critique/?p=4250

Sur Libr-critique, janv.2012

revue BOXON, N°27

http://www.libr-critique.com/

 Sur Poézibao, 21 décembre 2011:

revue Autres & Pareils, N°32 :

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/12/revueautres-pareils-n32-par-alain-helissen.html

Sur Sitaudis, 27 novembre 2011:

Travail du poème, d'Ivar Ch'Vavar; éd. des Vanneaux

http://www.sitaudis.fr/Parutions/travail-du-poeme-d-ivar-ch-vavar.php

Dans Diérèse N°54, novembre 2011

Autres séjours, Jean-Claude Pirotte; éd.Le Temps qu'il fait

Non, je n'ai rien oublié...mes annés 60, Béatrice Courraud ; L'Harmattan

Un pas de côté, Thomas Vinau ; éd.Pointe Sarène

La Nouvelle Revue Moderne N°27

A l'index, N°19

 

Dans CCP N°22, octobre 2011

Trou commun, David Besschops ; éd.Argol

La Pologne & autres récits de l'Est, Vincent Tholomé ; Le Quartanier

Resserre à patates, Francis Harvey ; L'Arbre

Inventaire de début du jour, Franck Doyen ; Atelier de l'Agneau

Les mordicantes, Myriam Boisaubert ; Al Dante

Tourne autour de l'arbre, Jean de Breyne, Joël Frémiot ; Propos2 éditions

 

Sur le site de la Maison de la Poésie de Saint-Quentin en Yvelines:

D'espoir en désespoir, Gilbert Desmée; éd. Corps Puce

http://www.maisondelapoesie.agglo-sqy.fr/le-centre-de-ressources/notes-de-lecture-2011/#content7447

Sur le site poézibao, 24/08/11

News from the poetic front, Jean-Pierre Bobillot ; éd. Le clou dans le fer

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/08/news-from-the-poetic-front-de-jean-pierre-bobillot-par-alain-helissen.html

Sur le site Libr-critique, 28/7/11

Agrafes, Michel Valprémy ; atelier de l'Agneau 

http://www.t-pas-net.com/libr-critique/index.php?s=Agrafes+de+Michel+valpr%C3%A9my

 Sur le site poézibao, 1er août 2011

revue Décharge N°150 et Décharge hors-série (spécial anniversaire, 30 ans)

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/08/revue-d%C3%A9charge-n-150-et-n-hors-s%C3%A9rie-par-alain-helissen.html

Sur le site poézibao, 23 juin 2011

revue Lgo N°4

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/06/la-revue-lgo-par-alain-helissen.html

Dans Traversées, N°62, juin 2011

Battu, Jean-Marc Couvé ; La Lucarne Ovale & l'entonnoir éd.

Sur le site poézibao, 8 juin 2011

revue Diérèse N°52-53, spécial Thierry Metz

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/06/revue-di%C3%A9r%C3%A8se-n-5253-sp%C3%A9cial-thierry-metz-par-alain-helissen.html

Dans Diérèse N°52/53, mai 2011

revue La Grappe, N°77-78

Papy beat generation, Jean Azarel, Alain Jégou, Lucien Suel ; éd. Hors Sujet

revue Interventions à haute voix, N°47

revue Pages insulaires, N°17

 

Sur le site poézibao, mai 2011

Claire la nuit, Serge Ritman ; éd.l'atelier du Grand Têtras.

link

  Sur le site poézibao, avril 2011

J'aime beaucoup ma poésie, Jean-Pierre Verheggen ; éd.Lansman

Dans CCP, N°21, mars 2011

Artaudieu, l'individu contre la mort, Alain Jugnon ; éd. Lignes

A corps défendant, Alain Jugnon ; éd. NOUS

Pierre Molinier, Jean-Luc Mercié ; Les Presses du réel

 

Dans Chroniques errantes N°38, mars 2011

Forêts Noires, Romain Verger; Quidam éditeur.

Sur le site poézibao  link

revue N4728, N°19; 10/02/11

Sur le site libr-critique.com     link

revue freak wave, N°2; 09/02/11

Dans Diérèse N°51 ; janvier 2011

Tambours frappés à mains nues, Gaëlle Josse; prix de la ville de Dijon

Dictées du premier degré, Jean Foucault; Jacques André éditeur

La poésie à plusieurs voix, rencontres avec 30 poètes d'aujourd'hui, sous la direction de Serge Martin; éd.Armand Colin

A3, Deluy, Giraudon, Viton; Action Poétique éd. Col. Mezcaal

revue Ouste, N°18; férocemarquise.org

revue Diptyque, N°1

La Nouvelle Revue Moderne, N°26;

Dans CCP N°20 ; nov.2010

Tous les râteliers, Vincent Wahl ; éd.Rhubarbe

Little Man, J'ai besoin de sucre et Trappeur, Thomas Vinau

Journal d'une disparition, Virginie Poitrasson ; Ink

Véronique Gentil, Coupes claires ; éd.Pierre Mainard

Sur le site Ethno Tempos  link

Taïga Maya, Thierry Van Roy & Melanie Gabriel, Livre+CD+DVD

Sur le site Poézibao ; nov.2010

Ligne 13, N°2, revue.

Dans Traversées N°60 ; octobre 2010

Pages insulaires, N°11, revue.

Dans Diérèse N°50 ; août 2010

Questions qui posent problème, Dominique Saint-Dizier ; éd.Corps Puce

Festins de lumière, Maria Desmée ; éd.Corps Puce

Tu écris toujours ? Manuel de survie à l'usage de l'auteur, Christian Cottet-Emard; éd. Le Pont du Change

La Voix des autres, N°4, revue

Chroniques errantes et critiques, N°35, revue.

Nouveaux délits, N°35, revue.

 

Dans Diérèse N°48/49 ; mai 2010

éditions Mots tessons  (2 premières publications)

L'espèce, Mathieu Brosseau et Cellules souches, P.Rahmy et Stéphane Dussel

Tous les râteliers, Vincent Wahl ; éd.Rhubarbe

Rouge déclic , N°0, revue.

Ultimes paysages, Fabio Pusterla ; L'arrière-pays.

Les dessous de la chèvre de Monsieur Seguin, Isabelle Marsay ; éd. Corps Puce.

Art'en-ciel, N°2 , revue.

Dans CCP N°19 ; mars 2010

L'humanisphère, Joseph Déjacque, éd. Burozoïque

En venir au point, Paul Mathieu, co-éd. PHI  / Les écrits des Forges

Les Ciels, Sophie Coiffier, Mix

Les soliloques du pauvre et autres poèmes, Jehan-Rictus, Au Diable Vauvert

 

Sur le site "Poézibao" ; janvier 2010

Tous les râteliers, Vincent Wahl ; Ed. Rhubarbe
revue Grumeaux N°1 ; éd. NOUS

Dans Diérèse N°47; janvier 2010

Mille cinq cent dix-sept pieds sur le papier, Patrick Joquel ; Ed. Corps Puce
Little man, Thomas Vinau ; Asphodèle-éditions
Ovaine, Tristan Félix ; éd. Hermaphrodite
Conversations à voix rompues, Jean-Albert Guénégan et Jean-Claude Tardif ; editinter
Dans la Lune, N°17
Résonance Générale, N°3 ; L'Atelier du Grand Têtras


Dans CCP, N°18 ; octobre 2009

Il ne s'est rien passé à Artolsheim, Antoine Will ; Al Dante.
Dépendances de l'ombre ,Véronique Gentil ; Pierre Mainard.
KM.500, Louis Calaferte ; Tarabuste.
Prose des rats, teXtes pour la lecture/aXion, J.P. Bobillot ; Atelier de l'agneau.
Le palais des Singes, Jacques Norigeon ; Propos2 éditions.
Micro-édition : présentation d'ouvrages des éd. Ficelle, Potentille, Pierre Mainard, Du poil aux genoux, Polder, Plaine Page, 36° éd.


Dans Diérèse N°46 ; octobre 2009


Hommage à Sarane Alexandrian (1927-2009)

Petit catéchisme à l'usage des désenchantés, Alain Dantinne ; éd.Finitude.
Journal d'un incapable, Alain Dantinne ; éd. Les Carnets du Dessert de Lune.
La dernière pierre, Christine Van Acker ; Les Carnets du Dessert de Lune.
L'érable au coeur, Lucien Noullez ; L'âge d'Homme.

Dans Diérèse N°45 ; août 2009

Hommage à Pierre Peuchmaurd (disparu en avril 2009)
La maison du monde, Jacques Simonomis , éd. Ariane Prod.
Un peu d'ombre sera la réponse, Richard Rognet, Gallimard.
Dans la Lune (revue) N°16.
Pyro
(revue), N°16 et N°17
Le Grognard (revue), N°9.
Ici é là (revue) N°10/11.


Dans Diérèse N°44  ; avril 2009:

revue Cahiers de l'umbo N°11

La Crevaille, Claude Pélieu, éd. L'Arganier

Un cul-de-sac dans le ciel, Bernard Ascal, Rhubarbe
Prélude au Rwanda sans peine, Jean Foucault, Corps Puce
Ecrit(s) du Nord, N°13-14, éd. Henry

revue N4728, N°15

revue Traversées N°53

revue IHV N°43

Voici venu le temps des larmes, Louis Savary, éd. Arcam

Dans Traversées N°54 ; avril 2009

Gare Maritime 2008

Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°365 ; avril 2009

Prélude au Rwanda sans peine, Jean Foucault ; éd.Corps Puce
La Salpêtreuse, Michel Valprémy ; Atelier de l'Agneau
revue Lgo N°3 ; éd. Le Grand Os


Dans CCP N°17 ; mars 2009

Le monde est marrant (vu à la télé), Christian Prigent ; éd. P.O.L
Le sens du toucher, Christian Prigent ; éd. Cadex
Grand Ensemble, Nathalie Quintane, éd. P.O.L
Un embarras de pensée,
Nathalie Quintane ; éd.Argol
Les périphéries du large, Didier Arnaudet, Le Bleu du ciel
L'année poétique 2008
, ouvrage collectif, Segners
Couleuvre,
Olivier Domerg ; supplément  à Passages N°9


Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°364; mars 2009

revue Diérèse N°43

Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°363; février 2009

Nouveaux poèmes d'amour, Armand le Poète ; La Rumeur libre éd.
Je suis un cut-up vivant, ouvrage collectif autour de Claude Pélieu ; éd. L'Arganier.
Roger Vailland (1907-1965. Un homme encombrant, Alain (Georges )Leduc ; éd.L'Harmattan.
Les Grandes inventions de la préhistoire, Roland Nadaus ; éd. Corps Puce.


Dans "Diérèse" N°43 ; janvier 2009

La collection de l'Umbo (présentation)
Revermont, Jean-Claude Pirotte; éd. Le Temps qu'il fait
revue Ici é là, N°9
L'O de trous, Aurelio D. Ronda ; éd. Le Grand Os
revue La Grappe, N°73


Dans "Traversées N°53 (revue belge) ; janvier 2009.

Les grandes inventions de la préhistoire, Roland Nadaus ; éd. Corps Puce.
revue Diérèse N°42.
revue La Passe N°6


Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°362 ; janvier 2009.

revue A l'index N°17

revue Passage d'encres N° 33
revue Chroniques errantes et critiques N°32


Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°361 ; automne 2008.

Pierre Garnier, Oeuvres poétiques 1, 1950-1968; éd. des vanneaux.
L'O de trous, de Aurelio D. Ronda ; éd. Le Grand Os.
revue La Passe N°6

revue (avant-poste) N°6

Dans Diérèse N°42; novembre 2008

150 grammes, de Jacques Coly; (éd. Les Deux Siciles)

revue N4728, N°14.

revue Trémalo, N ° "mai 08".

revue Décharge, N° 138.

revue  Les Hommes sans épaule, N°25.

revue Traversées, N°52.



Dans CCP N°16, octobre 2008.


L'enlèvement de Bill Clinton, de Cyrille Martinez (éd. L'instant même/Les 400 coups)

Parmi d'autres possibles, de Brigitte Palaggi (Le Bleu du ciel/revue Autres et Pareils)

La route sans tête, de Jean Le Mauve, (L'Arbre)

Sur le site "Poézibao" :

Pierre Garnier, Oeuvres poétiques, vol. 1 ,1950-1968; éd.des Vanneaux.
Revue (avant-poste) N°6;


revue Ouste N°16

Revue Chroniques errantes N°32, "belges rares"; At. de l'Agneau.


Dans Diérèse N°41, juillet 2008 :


revue Ici é Là, N°8.

revue Saltimbanques ! N°14.

revue Résonance Générale, N°2.

revue Dans La Lune, N°12.

revue Décharge, N°137.

revue La Grappe, N°72.

Souvenirs d'une ville illégitime, de Patrice Maltaverne, col. Encres Vives.

Dimitri et les livres, de Jean-Albert Guénégan, La clé du jardin éd.




Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°360, mai-juin 2008

Revue Boudoirs & autres N°3.

Revue Diérèse N°40.

Revue Lgo N°2.



Dans Diérèse N° 40, avril 2008:


Des foies des coeurs, Didier Bourda, Nuit Myrtide.

Calendrier de la poésie francophone 2008, Alhambra Publishing.

Merci pour la musique, Patrice Maltaverne, Gros Textes.

Nantes Recife, un regard transatlantique, anthologie poétique, Maison de la poésie de Nantes.

Hopala ! N°25, Maison pour tous.

L'arbre à paroles, N°136, Maison de la poésie d'Amay (Belgique)

La Grappe, N°71.

Cahiers de l'umbo, N°10.

Carbone, N°4, éd. Le mort -Qui-Trompe.

Traction-Brabant, N°22.



Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°359, avril 2008 :

Fragments du carnage, de Jérôme Bertin, Col. Vents Contraires, VOIX éditions.

Amor barricade amor, d'Edith Azam, Atelier de l'Agneau.

Oeil ventriloque, de Vincent Wahl, éd. Rhubarbe.

Dans Le Mensuel littéraire et poétique N°358, mars 2008 :

Vents Contraires, force 18, anthologie présentant les 18 premiers auteurs publiés dans la collection Vents Contraires chez VOIX éditions.

Vous, dans la montagne, de Franck Doyen, Col. Vents Contraires, VOIX éditions.

Radio mâchoire, section été , de Jean-Luc Lavrille,
Les Hors-série du 22.

Sur le site Poézibao :

Fragments du carnage, de Jérôme Bertin, Col. Vents Contraires, VOIX éditions.


Dans CCP N°15 :

Tautologie une & autres textes, de Guy Viarre, Flammarion "poésie"


Sur le site plexus-s :

Amor barricade amor, d'Edith Azam, Atelier de l'Agneau.

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans ouvrages chroniqués
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 14:24
Un père de famille abat froidement sa femme, égorge ses trois enfants, étrangle son chien et, au lieu de se suicider dans la foulée comme il se doit, monte dans sa voiture et part aux sports d’hiver avec le plus total mépris du « qu’en dira -t-on. »
 
 
Mélanie Cramouillaud est la première femme à avoir réussi un quintuple saut périlleux arrière. Avant de se casser la nuque en retombant, elle a eu le temps d’écarter deux doigts en signe de victoire. Les juges ont un moment hésité avant d’homologuer sa performance, à titre posthume.
 
 
On le sait depuis longtemps, les rumeurs de la France profonde sont sans fondement. Aucun expert d’ailleurs n’a jamais su définir avec exactitude la profondeur réelle de la France.
 
 
Plutôt que de se rendre, le soldat Riant retourne son arme contre lui et s’écrie triomphant : En v’là au moins un que j’raterai pas ! La suite lui donna raison.
 
 
Si le taux de suicide est douze fois plus élevé en prison qu’à l’extérieur, il faut toutefois relever que les accidents de la route sont rarissimes en milieu carcéral.
 
Les voies du Seigneur sont impénétrables, même à grand renfort de vaseline.
 
 
L’invention récente du Bulldoseur permet de doser le degré de férocité des pitbulls. Si on déplore une dizaine de morts parmi ses premiers expérimentateurs, le Bulldoseur semble être aujourd’hui un instrument parfaitement fiable.
 
Pour arrondir ses fins de mots, cet écrivain se prostituait dans le Bois de Boulogne.
 
 
Une étude menée auprès d'un millier de centenaires tend à prouver que le cerveau est l'organe humain qui résiste le mieux au vieillissement, alors que les parties génitales sont les premières à déclarer forfait, ce qui explique la tendance qu'ont les vieillards - surtout les mâles – à bander de la cervelle.
 
Le Code de bonne conduite élaboré par le Conseil de L’Europe proscrit tout contact physique entre athlètes féminines et entraîneurs si celui-ci n’a pas pour but de développer des compétences sportives. Les plus grandes championnes ne sont pas les moins baisées dans l’histoire.
 
 
Une enquête danoise conclut que la pratique assidue du vélo réduit de moitié les risques de maladie grave ou de mort précoce, à condition d’être en bonne santé et de porter un casque.
 
Internet vous change la vie. C’est ce qu’a pu découvrir un couple de japonais en visitant un site de conseils sur le suicide. Leur témoignage ne pourra plus, hélas, être enregistré.
 
 
Il faudrait impérativement équiper de scaphandres la tribu polynésienne vivant sur l’atoll de Takuu, condamné à être englouti prochainement sous les flots, ceci pour sauvegarder un millier de chants traditionnels non répertoriés par la Sacem, y compris le célèbre Takuu ku praline.
 
 
Le gêne de la schizophrénie vient d’être identifié par un groupe pharmaceutique suisse mais son nom n’a pas été communiqué afin de préserver sa vie privée.
 
 
S’ils veulent pouvoir bénéficier de soins gratuits, les SDF anglais doivent avoir une adresse. Cruel dilemme résolu par la ville de Bristol – exemplaire, comme chacun sait, en matière de papier – qui les a domiciliés sur les bancs publics. Mis au banc de la société, ils ont l’avantage désormais d’y recevoir leur courrier. Espérons que le premier pli ne sera pas une facture pour location de banc public.
 
Devenu présentateur météo, ce médecin annonçait régulièrement des embolies sur toute la façade atlantique.
 
Elle voulait que j’l’appelle Venise. C’est tombé à l’eau.
 
 
Les téléphones portables les plus performants du marché proviennent de Croatie. Ils peuvent contenir quatre cartouches et, grâce à un calibre de 5, 6 mm, peuvent éliminer à distance tout interlocuteur gênant.
 
Un poète docile qui se reproduirait avec un poète sauvage réduirait considérablement son patrimoine génétique.
 
 
Convaincu que sa femme le trompait, un philippin lui a lancé une grenade. Croyant que c’était un os, la malheureuse a tenté de la ramasser mais le couple a éclaté en mille morceaux irréconciliables.
 
Premier allogreffé de la main (greffe de la main d’un autre individu), le néo-zélandais Clint Hallam veut aujourd’hui passer la main - à qui la voudra – Il déclare ne plus supporter cet organe étranger et décline toute responsabilité quant aux nombreuses dérives baladeuses de la main en question.
 
Un jeune homme de 22 ans a été renversé, piétiné, tué et enculé par un taureau dans les rues de Saint-Gelé-de-la-Fesse (Hérault) lors d’un « enculo » (lâcher de taureaux) en circuit fermier. Mis en examen pour viol aggravé, le taureau a expliqué son geste maladroit par une trop longue abstinence sexuelle.
 
 
Un groupe d'autodéfense a mis à sac la maison d'un pédiatre renommé du Pays de Galles qui, par distraction, avait apposé sur sa plaque "pédophile" au lieu de pédiatre.
 
De récentes statistiques indiquent que la délinquance s’amplifie fortement dans les zones rurales. Jamais autant de génisses, porcelets, juments, brebis et lapines n’avaient porté plainte pour viols, harcèlements sexuels, attouchements et autres sévices. La palme revient aux vaches qui, dans certaines régions, ont beuglé au génocide face à l’indifférence des pouvoirs publics qui les ont simplement déclarées folles.
 
 
Grâce au progrès considérable des recherches en matière de génétique, chacun peut aujourd’hui reconnaître les siens, même sans regarder le numéro qu’ils portent dans le dos.
 
Comme le disait déjà Achile Zavatta : plus on est de clones, mieux on rit !
 
 
Le sergent Gueule d’Anus a rappelé énergiquement à tous les pédérastes de sa compagnie qu’ils n’avaient pas à viser systématiquement le trou de balle des ennemis. Il a précisé qu’une attaque digne de ce nom ne se faisait jamais par derrière mais toujours de face.
 
 
Un dentiste italien s’est vu condamner à quatorze mois de prison par la Cour de Castration pour avoir tâté de manière fourbe la cuisse de son assistante. L’accusé a vainement expliqué qu’il voulait juste récupérer la roulette avec laquelle l’assistante était en train de se masturber.
 
 
Les deux meurtriers d’une anglaise abattue en août 2000 pour lui voler sa montre Rolex ont écopé de la prison à vie. Ils auront toutefois la satisfaction de pouvoir regarder tourner sereinement les aiguilles de leur montre, garantie à vie.
 
 
En vieillissant, les romanciers craignent avant tout la ménoprose.
 
 
Une douzaine de chinois qui festoyaient dans un appartement du 11ième arrondissement ont décidé, pour finir une soirée déjà bien arrosée, de manger chinois. Face à un frigo vide, ils ont entamé l’un d’entre eux à coup de hachoir.
 
 
Les palestiniennes préfèreraient que les israéliens qui viennent bander à Gaza utilisent des préservatifs plutôt que de pratiquer la technique du retrait (appelée aussi tech-nique en arrière), jugée plus risquée.
 
 
On a lu des haïkus nus sur les plages !
 
(extraits d'un manuscrit inédit "Faits divers rigoureux - datés du jour de ponte".)
Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Textes
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 14:17
JE SAIS J'ETAIS JE VIENS
 
 
J'essaie j'avais
je crois trois mois
d'essai je vais
je viens je sais
c'est pas à pas
c'est juste un pas
de plus c'est
une histoire à
moi c'est une java
qui va et
puis s'en va
histoire de dire
qu'elle était là
 
je sais j'étais
je viens j'essaie
le tourniquet
qu'est là en face
de moi c'est une
question de bon
sens à tourner
c'est l'envers
ou l'endroit
ça dépend
ça s'épand
se répand
loin devant
 
D'essai je sais
j'avais trois
mois mon moi
par trois je crois
mais un moi
par trois vas-y
voir toi
c'est quand arrive
la fin du moi
qu'il reste encore deux mois
derrière moi
quoi faire
avec ça ?
 
je vais je crois
j’essaie j’avais
pas prévu ça
ma mama
dans l’coma
piles à plat
trois petits jours
et puis s’en va
sans un ava ava
c’est pas des façons ça
d’quitter mon moi
c’est l’genre de cinéma
qu’mon moi n’apprécie pas
 
Pas à pas je sais
ce qu’il en est
du bout d’essai
rideau tiré
je crois adieu
mon moi
 


Paru dans La Grappe N°59 ; janvier 2004.
Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Textes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • : BLOG de "poésie". Vous y trouverez une présentation des ouvrages d'Alain Helissen mais aussi des ouvrages publiés dans la collection "Vents Contraires" qu'il animait chez VOIX éditions/Richard Meier jusqu'en 2010. Actualités également du cycle de rencontres poétiques "Pontiffroy-Poésie"qu'il coanime avec Vincent Wahl à la médiathèque Verlaine (Pontiffroy) à Metz. Et infos diverses.Liste des recueils et revues chroniqués.Liste d'ouvrages de poésie (d'occasion) mis en vente, Présentation de nombreux livres d'artiste réalisés seul ou, le plus souvent, en duo avec un(e) plasticien(ne).
  • Contact