Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 15:12
dans la Collection Vents Contraires
aux Editions VOIX
 
 traduit de l'américain par Béatrice Machet
 
2ième trimestre 02
ISBN 2-914640-15-3
108 pages ; format 13, 5 x 21 cm
Prix de l’ex. courant : 15 euros port compris.
 
Joseph Bruchac dédie ce livre à tous ceux qui pour regarder la terre n’ont pas recours aux cartes. Ces textes tout droit tirés de son héritage Abenaki, sont un témoignage mais aussi une réflexion sur la notion de frontière : un terme cher au mythe de la conquête de l’Ouest qu’il convient de remettre en question sous l’éclairage des évènements mondiaux contemporains.
Ce livre est tout à fait représentatif de ce qu’on appelle aujourd’hui littérature indienne : ni description de la déchéance de certains de leurs frères, ni trahison de leurs cultures orales, mais bien émergence d’une littérature résolument consciente d’une identité riche et bien vivante.
 
La rivière aussi chante avec nous
les jours s’allongent,
longs comme la mémoire des racines
pénétrant loin sous la terre .
 
L’auteur
 
Joseph Bruchac vit au pied de la montagne Adirondack à Greenfield dans le Nord de l’état de New-York, là où ses grands-parents maternels, membres de la Nation Abenaki, l’avaient élevé.
Auteur de récits de fiction autant que de poésie, Joseph Bruchac est présent, seul ou en collaboration, dans plus de cinq cents publications et dans une soixantaine de livres. Il a fondé avec sa femme Carol la maison d’édition The greenfield Review Press et dirige la revue The Greenfield review. Il est certainement, aux USA, celui qui connaît le mieux la poésie amérindienne et ses auteurs, qu’il défend ardemment.


- extraits -

L'histoire de Léo,  Réserve d'Akwesasne 1990.

Il y a cette chose.
Nous l'appelons Glouton,
sauf que celui-ci était sous l'eau.
Une fois, quand il était petit,
j'allais pour plonger
quand je le vis en train de guetter.
Je ne suis pas allé à l'eau

L'hiver dernier il était là,
sous la glace.
Le chien de Jimmy Forest
se trouvait près du trou,
il l'attrapa d'un coup
et lui déchiqueta la tête.
Il y avait du sang là-bas,
du rouge partout sur la glace.

Oui, une fois
nous étions sur un bateau
et nous pouvions voir des bulles
remonter à la surface de l'eau.
L'endroit d'où venaient les bulles se déplaçait.
Nous savions qui était là.

(...)

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain Helissen - dans Collection Vents Contraires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • : BLOG de "poésie". Vous y trouverez une présentation des ouvrages d'Alain Helissen mais aussi des ouvrages publiés dans la collection "Vents Contraires" qu'il animait chez VOIX éditions/Richard Meier jusqu'en 2010. Actualités également du cycle de rencontres poétiques "Pontiffroy-Poésie"qu'il coanime avec Vincent Wahl à la médiathèque Verlaine (Pontiffroy) à Metz. Et infos diverses.Liste des recueils et revues chroniqués.Liste d'ouvrages de poésie (d'occasion) mis en vente, Présentation de nombreux livres d'artiste réalisés seul ou, le plus souvent, en duo avec un(e) plasticien(ne).
  • Contact