Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 11:14
à diffuser, merci

à diffuser, merci

Dans le cadre du Printemps des Poètes 2019

Pontiffroy-Poésie et l'association Partage-Poésie accueillent des poètes du Grand Est

le samedi 9 mars 2019, à partir de 15h

Médiathèque Verlaine, 1 cour Elie Fleur, METZ

 

Voici la liste des participants ainsi qu'une brève présentation de chacun d'entre eux.

Claire ANTOINE : Ancienne professeure de lettres, elle écrit des textes poétiques et théâtraux qui oscillent entre l'affectif et la présence au monde par le langage. Parmi ses derniers recueils, le plus souvent auto-édités, citons « Desvergondages », « Là où je m'étais arrêtée » et « J 'aperçois... l'ombre de mon profil. » Côté théâtre, ses saynètes sont regroupées dans divers recueils ou paraissent sur le site « Le Proscenium ». Elle se consacre également à l'analyse des textes poétiques d'Amable Tastu, auteure de l'époque romantique.

 

Didier BENINI : Contemplatif aiguisé et « écriturien » besogneux, Didier Benini s'est nourri des ouvrages des plus grands écrivains tels Céline, Kessel ou London. L'écriture, parfois périlleuse mais toujours libératrice, lui permet de trouver son équilibre. L'un de ses textes, « Le cri des Zanimaux », a été intégré à un livre d'étude du français d'une université californienne (Focus Publishing, 2007). Comédien amateur, Didier Benini tente ainsi de dompter le tract qui le saisit à chaque représentation. Son dernier ouvrage : « Jets d'encre » a été publié en 2018.

 

 

Dom CORRIERAS : Né en 1952 en Gironde. A vécu en Corse puis dans la région niçoise avant de s'installer à Maizières les Metz. Ex directeur de création en agences de pub, il a animé depuis 2015 et jusque fin 2018 des rencontres poétiques à Woippy. A publié « Ce caillou » et « Le Roi des cailloux » (2009), « Vingt-deux poèmes autour de mille ans (2011), tous épuisés. Plus récemment, « Ad libitum », poèmes et nouvelles. Anime aussi le blog « le bordel des poètes » (http://domcorrieras.fr).

 

Alain CRESSAN : né en 1971. Dirigeait la discrète collection « Ink ». A publié poésie, critique et traductions dans différentes revues. Livres : « Duo de Felos » (Amastra-n-gallar, 2010), « Tabouret » (sur des dessins de Claude Royet-Journoud, 2011), « Jeux » (Contrat Main, 2011), « Esfera Volante » (Amastra-n-gallar, 2012), « A fin de » (ink, 2013), « Du jeu dans la lecture »-version cartographiée (Contre-mur, 2014), « Orbis Personae » (Amastra-n-gallar, 2015), « A fin de (peser le mouvement) » (Eric Pesty éditeur, 2018.)

 

Danièle DOSSOT : Ancienne professeure de lettres au lycée Loritz de Nancy, Danièle Dossot est aujourd'hui retraitée. Elle réside à Villers-les-Nancy et se consacre désormais à la poésie et à la peinture. Elle a animé des ateliers poésie et slam. Outre de nombreuses publications en revues, elle est l'auteur de 4 livres : « Ce qu'il reste de l'aube » (Atramenta éd.,2013), « Les Passantes » (Stellamaris éd., 2014), « Nocturnes » (Stellamaris éd.,2016), « Les ombres de passage » (A.S.P.E.C.T, 2018). Elle a participé aussi à différentes anthologies poétiques ou ouvrages collectifs. On peut la retrouver sur facebook.

 

Alain HELISSEN : Né en 1954. A co-fondé la revue Faix et collaboré à plus de 60 revues. Parmi ses derniers ouvrages : « On joue tout seul » Corps Puce, 2010), « Des lettres de la Voie Lactée » (Cactus Inébranlable, 2016). S'est plus orienté, ces dernières années, vers la réalisation de livres d'artiste, seul ou en duo. Il co-anime avec Vincent Wahl, depuis 2007, le cycle de rencontres poétiques « Pontiffroy-Poésie. Toute son actualité littéraire se trouve sur son blog : http://alainhelissen.over-blog.com

 

Jean-Louis HOUCHARD : Né en 1947 à Dombasle (54) où il réside.Poète, musicien improvisateur non-idiomatique. A joué avec Cage, Humair, Bobillot, Parant...Initiateur de l'ouvrage collectif « Rencontrer John Cage (Voix éd.).Dernières publications : « Médits », avec J.M. Marchetti (éd. Rencontres, 2011), « Etudes de Frottements », avec Myriam Librach et Cécile Borne (galerie 379, 2012), H/H-Battements », liv. D'artiste avec Daniel Humair (éd. Rencontres, 2014). Jean-Louis Houchard a été l'invité de « Pontiffroy-Poésie » le 5 décembre 2015. Il a été accompagné par la danseuse Stéphanie Court.

 

Jacques PIERRE : Né en 1960. Vit et travaille à Golbey dans les Vosges. Médecin généraliste. Auteur de 2 recueils : « L'usure des saisons » (2013) et « Chemins perdus »(2016), tous deux aux éd. Aspect.Il a aussi réalisé, avec Annie Tremsal, un livre d'artiste : « L'espace d'une faille » (2017) et écrit les textes d'un album photo des frères Rémusat : « Nuances Vosges » (2017). Jacques Pierre a publié dans diverses revues (Poésie sur Seine, Revue 17 secondes...) et anthologies. Il participe à des lectures publiques et organise lui-même des événements à Golbey.

 

Gilbert VAUTRIN : Né en 1949 près de Nancy, ville où il vit toujours. Poète-marcheur qui se laisse interpeller par le Dehors. Il a publié 4 livres aux éd. Aencrages & Co : « KWZ », « L'hiver un autre », « De plain-pied » et « Anges et Corbeau ». Se sent proche de la démarche du plasticien Hamisch Fulton (la marche est l'oeuvre d'art » ou du peintre Alexandre Hollan « je suis ce que je vois ».

 

Vincent WAHL : Né à Strasbourg en 1957. Vit à Paris et à Metz. Cherche une poésie de l'urgence et de la légèreté. Veut défendre l'épaisseur symbolique, la perplexité de la langue, contre le rouleau compresseur du performatif. Co-anime le cycle de rencontres poétiques Pontiffroy-Poésie. Publications : «  Communauté des parlants » (Cylibris), « Oeil ventriloque » et « Tous les râteliers » (Rhubarbe), « Mort sous-marinière » (avec Myriam Librach et Michel Henné), d'autres livres d'artiste avec Eole et Max Partezana, A paraître en 2019 aux éditions Henry : Par où Or (ne) ment.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2019 2 05 /02 /février /2019 16:57
couverture et extrait
couverture et extrait

couverture et extrait

La peau des mots

carnet d'artiste d'Alain Helissen

avec des collages-papier de l'auteur.

L'ouvrage comporte 38 pages, de format

15 x 21cm.

Les "mots" sont l'argument principal de ce travail

librement mené.

 

"La peau des mots" n'est plus

disponible à la vente.

 

quelques extraits des textes :

"J'en pinçais pour les mots, les p'tits, les gros, les saligauds !

Je leur faisais la peau aux mots !

Pour que tout arrive

j'en inventais assez, disposés comme il faut

pour réenchanter le monde (...)

 

Un jour

il s'en est fallu de peu pour que je crève sous les mots

A trop vouloir les régenter

ils m'ont poussé à bout, les mots (...)

 

Les mots

je les écrivais à la hâte sur un bout de feuille blanche

un peu comme la liste des courses

Au pire j'en faisais des poèmes

avec

30 ans d'attente

pour en livrer le sens (...)

 

 

extraits
extraits
extraits

extraits

Partager cet article
Repost0
1 février 2019 5 01 /02 /février /2019 17:34
couverture et extrait
couverture et extrait

couverture et extrait

"DésARTiculations", un livre unique comportant 7 collages-papier réalisés par Alain Helissen à partir de photos d'oeuvres d'art publiées dans "Beaux Arts magazine". Une seule phrase parcourt l'ensemble, sous une forme éclatée.

Format : 17 x 21 cm

16 pages, papier à grain

couverture: papier fait main par Carole Penin

reliure: fil coton

Numéroté 1/1 et signé par l'artiste.

L'ouvrage n'est plus disponible.

 

 

 

extraits
extraits

extraits

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2019 6 19 /01 /janvier /2019 11:29
couverture et extrait
couverture et extrait

couverture et extrait

mais...

Alain Helissen

a réalisé ce carnet d'artiste en décembre 2018 et janvier 2019.

Sur le thème-titre "mais"décliné ici comme une litanie, le carnet de 54 pages, format 15 x 21, reliure spirales, contient 28 collages- papier et autant de pages de textes poétiques.

Voici quelques extraits de textes:

"mais

dans les mots suspendus

les déchirures et les morcellements

mes doigts orphelins de toi

que je ne touche plus"

____

"mais

rien n'est à sa place

et pour un peu de ciel

trop de lignes à bouger

sur la page obscurcie"

_____

"mais

j'ai repris les mots

que de mes doigts j'avais tracés

en courbes sur ta peau

Je suis parti

retrouver le silence

comme un ami d'enfance

assis en moi depuis toujours"

 

Ce livre unique n'est plus disponible.

 

extraits
extraits
extraits

extraits

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2019 5 11 /01 /janvier /2019 15:07
Christoph Bruneel, avec son aimable autorisation

Christoph Bruneel, avec son aimable autorisation

Et tout d'abord, meilleurs voeux de la part de Vincent Wahl et de moi-même pour cette année 2019.

Nous remercions toutes celles et ceux qui viennent régulièrement ou non assister à nos rencontres poétiques. Sans vous, ces rencontres n'auraient pas lieu. Et pour qu'elles se poursuivent, n'hésitez pas à venir plus nombreux cette année.

Merci aussi à notre partenaire depuis 2007, la médiathèque Verlaine de Metz, qui continue à nous faire confiance dans la programmation des rencontres "Pontiffroy-Poésie".

 

Pontiffroy-Poésie

accueille

Christoph BRUNEEL

le 26 janvier 2019, 16h 30

à la médiathèque Verlaine

1, Cour Elie Fleur, METZ

Entrée libre et gratuite.

 

 

Né à Courtrai, Christoph Bruneel (Xtof pour les amis), s'inscrit, à n'en pas douter, dans cette constellation belge riche d'auteurs et d'artistes singuliers, pour ne pas dire extravagants.

Mais, avant de parler de l'auteur, il faut préciser que c'est aussi la matérialité de l'objet livre qui l'occupe, puisqu'il exerce depuis la fin des années 80 les fonctions de relieur, de restaurateur de livres et aussi, notamment pour les éditions « L'âne qui butine » qu'il anime avec sa compagne Anne Letoré, de concepteurs d'ouvrages. Sans doute aurez-vous l'occasion, tout à l'heure, de découvrir l'originalité de formes des publications des éditions « l'âne qui butine. ».

Si c'est bien le poète que nous invitons aujourd'hui, ,il convient de rajouter encore d'autres cordes à son arc, celle de peintre, de dessinateur et, pour reprendre une expression dénichée sur le site du « comptoir du livre », celle de « jardinier de langues. »

Les langues, Christoph Bruneel les conjugue par deux, au moins 2...à savoir le néerlandais et le français qu'il mixe volontiers dans ses textes ou ses déclamations scéniques. Otto Ganz, dans sa préface à « En désordre », sous-titré « De la destruction de la langue et de la corruption du mot », prévient d'emblée : « Entrer dans la poésie de Christoph Bruneel est un acte risqué (… cela revient à déchiffrer une équation à résoudre qui contient, en ses prémices, la lettre du texte lui-même, mais également son esprit et ses ancrages dans l'univers qui accueille le poète autant que le lecteur, où qu'il se trouve. »

Cette poésie désordonnée mais selon un agencement plus ou moins ordonné oscille entre indécence, iconoclastie, farce et jouissance. A l'écouter, comme j'ai eu la chance de le faire l'an dernier dans un festival en Bretagne, on se sent happé par un déluge de sons qui nous emporte parfois au-delà du sens dans un rythme étourdissant qui provoque souvent un fou rire salutaire.

 

Je redonnerai, pour conclure ma présentation, la parole à Otto Ganz : « ce texte est l'oeuvre d'un sale gosse qui, ayant démonté son lapin mécanique, relie au hasard des fils dénudés pour se rendre compte que la bestiole animée de soubresauts fonctionne toujours."

N'hésitez pas, si vous n'êtes pas trop loin, à venir écouter Christoph Bruneel. Il présentera et dédicacera ses ouvrages en fin de rencontre.

 

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2018 4 29 /11 /novembre /2018 18:48

Liste de CD de poésie (d'occasion) proposés à la vente

mise à jour au 06/10/2020

(il faut rajouter les frais de port aux prix indiqués. Leur montant sera précisé selon le poids de l'envoi)

Commande ou réservations à : alain.helissen@live.fr

Obs. Les revues mentionnées ci-après ne sont pas disponibles dans leur version papier)

 

Hervé Brunaux; Evangile 2000-symphoème; féroce marquise éditions (adapté du recueil "Evangile 2000" éd.Le Nouvel Athanor : 3€ (2 ex. disponibles)

Frédéric Acquaviva, Anne-James Chaton, Olivier Quintyn/ supplément sonore de la revue Nioques-AD17 :3€

Claude Yvroud, Lodève 2006, supplément à la revue 22(M)dp, corps N°47: 3€

Gare maritime 2005, supplément à la revue du même nom: 3€

Gare maritime 2006, supplément à la revue du même nom, plus de 20 auteurs enregistrés: 3€

Blaine, Hubaut, Christoffel, Zribi, supplément sonore à la revue Action Restreinte N°3: 3€

Doyen, Christoffel, Defay-Liautard, Yvroud, Poitrasson, Bobillot, Houchard, Brien, Lespinasse, Lavrille, supplément revue 22(M)dP, corps 49/50: 3€

Iannis Xenakis, Evryali, éd. Luna-Park: 3€

Patrick Dubost-Bernard Fort, La parole immobile, éd.gmvl: 3€

Radio Boxon, épisode 18, en live, festival Radiophon'ic, nov.2003 Bruxelles: 3€

Armand le Poête, Veux 2004, éd.gmvl: 3€

Laurent Guenat-Brooks Giger (contrebasse), Poesi sonor, 2009 :3€

Laurent Guenat-Jonas Tauber, chant gravitationnel, Poesi sonor, 4€

Denis Ferdinande-Philippe Bouillet, Dolly ou les oies sauvages, DVD, Cinéma d'ici: 4€

Charles Pennequin, la télé, Voix éditions: 3€ (2 ex. disponibles)

Patrick Dubost, 30 milliards d'années, Saprithèque 01, éd revue Sapriphage: 3€

Vignes, poésie dans les chais 2006, Bourda, Bastard, Azam, Robinet, Cheneau, éd. Nuitmyrtide: 3€

Bobillot, Greene, Houchard, Roland crève le matelas & agonise parmi les rats, Léprothèque 05, 2005: 3€

Ana Igluka, resistenz, le Thermogène: 3€

A.Strid, CD danser-dormir + livret dormir dehors dedans, éd. Le point sur le i, n°2 : 5€

Jacques Goorma, Parfois (éléments), éd. Le Drapier: 3€

Cent titres -poésie française de 1945 à aujourd'hui-, 14 poètes (liste sur demande), cipM, 3€

Les disants du cipM, 15 poètes contemporains (liste sur demande), cipM: 3€

Alain Damasio, La horde du contrevent, bande originale du livre, éd. La Volte: 3€

Sébastien Lespinasse, 15 textes, R pneuma 01: 3€ 

Nève/Bobillot, Poèmeshow, Léprothèque CD 02: 3€

José Galdo, L'aliénation centrale du queu & de la troue, Blockhaus éd. :3€

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 10:31
Thomas Vinau le 8 décembre à METZ

L'association Partage-Poésie, dans le cycle des rencontres poétiques "Pontiffroy-Poésie"

invite

Thomas VINAU

le 8 décembre 2018, 16h30

à la médiathèque Verlaine

1 cour Elie Fleur, METZ

 

Entrée libre et gratuite

 

Thomas Vinau est né en 1978 à Toujouse et vit, si cela n'a pas changé, à Pertuis au pied du Lubéron. Dès l'âge de 15 ans, il sait que lire et écrire accompagneront sa vie. Et c'est par la poésie qu'il entrera « en littérature ».

La poésie, il la conçoit en prise directe avec la vie et non exempte d'humour. C'est elle qui l'accaparera pendant les premières années d'écriture. En 2011 paraît, aux éditions Alma, un premier roman « Nos cheveux blanchiront avec nos yeux », qui obtient un succès immédiat et sera réédité en poche chez 10/18 dès 2012. D'autres romans suivront mais la poésie y reste étroitement mêlée. Thomas Vinau aime à se définir comme « écrivain-fenêtre » qui observe le monde avec humour et humanité. Le quotidien est son terreau. Il y cultive des mots ordinaires avec l'ambition qu'ils parviennent à toucher l'universel. Et Thomas Vinau y réussit avec brio, projetant son lecteur bien au-delà des murs qui l'abritent. Cela avec modestie, ainsi que le décrit ce passage extrait de « Bleu de travail », l'une de ses dernières publications :

 

Je fais ce que je peux. Avec mes silences et le reste. Avec mes peurs de bête. Avec mes cris d'enfant qui ne débordent plus. Je fais ce que je peux. Dans ce petit bain de cruauté et de lumière. Dans les éclats de sucre et de mensonge. Dans la délicatesse. Dans la violence du temps qui piétine nos rêves. Dans nos petits pataugements précieux. Un matin après l'autre. Un oubli après l'autre. Un mot sur le suivant. Je fais comme tout le monde. Avec le ciel et sans les dieux.

 

Les dieux, pour Thomas Vinau, seraient plutôt du côté des « clochards célestes », ces frères en écriture auxquels il rend volontiers hommage. Citons Autin-Grenier, Pirotte, Brautigan, Perros, Céline, les beats, Carver...la liste est bien plus longue.

 

A 40 ans, Thomas Vinau a déjà une œuvre abondante et variée. Depuis ses débuts il manifeste un intérêt pour ce que l'on nomme la « micro édition », ces livres minuscules souvent réalisés artisanalement à un nombre limité d'exemplaires. Il travaille volontiers en duo avec des artistes divers. Dans ce domaine, l'une des belles réussites c'est « p(H)ommes de terre », où ses poèmes brefs viennent répondre aux pommes de terres sculptées de René Lovy.

 

Merci à Thomas Vinau d'avoir traversé la France pour nous offrir une traversée sélective de ses écrits qui, je n'en doute pas, donnera l'envie de découvrir plus avant une œuvre qui s'inscrit dores et déjà parmi les plus attachantes de la création poétique actuelle.

 

Alain Helissen

novembre 2018

P.S. Comme pour toutes nos rencontres, l'invité dédicacera ses dernières publications en fin de séance (vers 18h)

NOTE : Thomas Vinau sera également présent le 7 décembre, à partir de 18h 30, à la librairie La Cour des Grands, 12 rue Taison à Metz. Cette rencontre s'intéressera aux textes édités en littérature et notamment à l'ouvrage "Comme un lundi".

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2018 2 04 /09 /septembre /2018 08:36
Brice Bonfanti

Brice Bonfanti

Pontiffroy-Poésie

donne carte blanche à

Brice BONFANTI

Samedi 15 septembre 2018, 16h 30

Médiathèque Verlaine

1 cour Elie Fleur, METZ

Entrée libre

 

Observation :  Liliane Giraudon  était programmée initialement ce 15 septembre. Un empêchement majeur l'a amenée à se désister 15 jours avant, nous obligeant à la remplacer. Merci à Brice Bonfanti , invité en janvier 2019, d'avoir accepté de devancer sa venue.Quant à Liliane Giraudon, nous espérons pouvoir l'accueillir en janvier prochain.Veuillez nous excuser pour ce changement imprévu.

 

Brice Bonfanti, qui se dit "oeuvrier", est né en 1978 et vit à Grenoble.Son premier livre, premier cycle des Chants d'utopie, paru en 2017, qui sera suivi en février 2019 par un deuxième cycle, interroge ce qui soulève la pâte du proto-humain résigné, volontiers meurtrier, l'aimante vers une humanité possible. Ce premier volume prend la forme de neuf chants, courtes épopées, légende dorée ou rouillée qui met en scène des personnages bien connus comme Dante ou Gutenberg, ou moins connus.

Une fonction traditionnelle de la poésie est de faire l'éloge du roi, de conforter les prétentions généalogiques divines qui légitiment son pouvoir. Bonfanti opère un renversement complet:en écrivant ses propres généalogies de porteurs d'élans utopiques plutôt que des systèmes utopiques construits de personnages atteints par le virus de l'espérance, il nous restitue cette part secrète de notre histoire, permet à chacun d'entre nous de se réapproprier une fonction vitale. En ce sens, sa poésie est profondément politique, non pas seulement cri de révolte et d'indignation -ce à quoi se réduit souvent la poésie dite engagée- mais "boîte à outils" pour l'émancipation, pour l'obsession, terreau pour les racines d'autres vocations d'auteur.

Cette poésie est portée par une forme foisonnante, comme ensemencée par tous les états de la langue, de l'épopée à l'élégie, du jeu de mots à l'érudition. Elle révèle, lorsqu'elle est psalmodiée par l'auteur, une frémissante oralité. A ne pas manquer!

Présentation écrite par Vincent Wahl

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 16:26
affiche

affiche

Les amateurs de poésie ne sauraient ignorer l'importance, dans le panorama poétique français (et international) contemporain, de Julien Blaine, l'un des grands poètes-performeurs et sans doute l'un des pionniers du genre.

Il y aurait tant à dire sur lui, et le personnage hors-norme a déjà suscité de nombreux articles et publications, que je ne rajouterai rien, sinon que sa venue à Metz tient de l'événement.

Ne manquez pas la performance que Julien Blaine effectuera le 26 mai prochain dans les jardins Koltès (si la météo est favorable) ou à défaut dans les locaux de la médiathèque Verlaine, 1 Place de la Bibliothèque Metz.

Début de la rencontre : 16h 30.

Entrée libre.

Julien Blaine dédicacera de ses multiples ouvrages en fin de rencontre.

Venez nombreux.

 

Partager cet article
Repost0
28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 13:42
couverture et premières pages
couverture et premières pages
couverture et premières pages

couverture et premières pages

Graphies

Geneviève Guiguet / Alain Helissen

Ma collaboration avec Geneviève Guiguet est devenue régulière, à une cadence à peu près trimestrielle. Comme pour nos réalisations précédentes, c'est Geneviève qui a assuré la réalisation d'ensemble ma tâche ayant consisté à écrire un poème courant sur les pages de gauche.Ce sont les mouvements de l'herbe, dans leurs élancées sensuelles, qui ont inspiré mon texte.

format : 11, 5 x 14 cm

12 pages, papier à grain

reliure : ficelle végétale verte

collages papiers divers et aquarelles

L'édition originale comprend 2 exemplaires numérotés 1/2 et 2/2 et signés par les créateurs.

L'exemplaire N°1/2 est proposé à la vente au prix de 35 euros (port offert)

Réservation avant tout règlement à :

alain.helissen@live.fr

 

 

 

pages suivantes
pages suivantes
pages suivantes

pages suivantes

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Alain Helissen-Poésie
  • : BLOG de "poésie". Vous y trouverez une présentation des ouvrages d'Alain Helissen mais aussi des ouvrages publiés dans la collection "Vents Contraires" qu'il animait chez VOIX éditions/Richard Meier jusqu'en 2010. Actualités également du cycle de rencontres poétiques "Pontiffroy-Poésie"qu'il coanime avec Vincent Wahl à la médiathèque Verlaine (Pontiffroy) à Metz. Et infos diverses.Liste des recueils et revues chroniqués.Liste d'ouvrages de poésie (d'occasion) mis en vente, Présentation de nombreux livres d'artiste réalisés seul ou, le plus souvent, en duo avec un(e) plasticien(ne).
  • Contact